Avec Octobre 1972, je m’approprie les souvenirs et les histoires de mon entourage pour les représenter de façon narrative. Ces narrations découlent d'événements vécus personnellement ou collectivement dans un lieu ou un temps précis.

 

Les évènements sont choisis pour leurs intensités, ce qui permet d’entrevoir les failles de la mémoire. À partir des souvenirs recueillis, ma démarche se caractérise par l'altération de ce qui est remémoré ou oublié suite à une conversation. Je transforme mes images basées sur ces discours pour ressortir les limites de la communication face à la mémoire, créant une relation avec ce qui est remémoré, communiqué et imaginé. 

With October 1972, I am appropriating stories and memories from my surroundings to reveal them in a narrative way, stemming from events experienced personally or collectively in a specific space or a certain time.

 

The events are chosen for their intensity which allows to see weaknesses in memory. Based on those selected memories, my approach is characterized by the alteration of what is remembered or forgotten following a conversation. I transform my images based on memories to reveal the limits of communication in relation to memory, creating a link between the information that is remembered, communicated and imagined. 

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

Crédit photo: Jim Dupuis

press to zoom

Crédit photo: Jim Dupuis

press to zoom
1/1